Le patrimoine

L'ile d'yeu

Le patrimoine Maritime

Le patrimoine Maritime

Le patrimoine Maritime menhirs et dolmens le fort de la citadelle: prison de guerre Histoire et préhistoire La fleur de lampaul Amporelle Phare des Corbeaux

Au fil des siècles et de la variation du niveau des océans, l'île vendéenne fut tantôt une île, tantôt une presqu'île, pour accéder à l'insularité complète autour de 5000 ans avant J.-C.

A l'époque de son rattachement au continent, l'Île d'Yeu fut visitée et servit surtout de lieu de culte. De nombreuses traces de cette époque, telles que pierres à cupules ou dolmens, attestent de cette présence ancienne.

L'époque romaine nous laisse peu de traces, si ce ne sont des pièces à l'effigie des empereurs Trajan et Adrien.

L'emblème incontestable de cette histoire, c'est le Vieux Château, château-fort érigé sur un socle rocheux au cœur de la côte sauvage, qui protégea la population au cours des siècles et des différentes invasions. Il traversa bravement les siècles avant d'être démantelé sur ordre de Louis XIV. L'abandon du château-fort donnera naissance au « Fort de la Citadelle » sous le Second Empire, au-dessus de Port Joinville, qui abrita à la fin de la Seconde Guerre Mondiale le maréchal Philippe Pétain.

Le patrimoine de l'Île d'Yeu, une découverte unique en France !